Panier Mon compte

Aérodrome de la Lande
Rue du Petit Versailles
85180 Château d'Olonne

Téléphone : 02 51 21 39 51
Mobile : 06 14 51 16 95
contact@vendee-evasion.fr

ENSEIGNEMENT DU PARACHUTISME EN FRANCE

Enseignement du parachutisme : on commence souvent avec un saut tandem

L’enseignement du parachutisme - Deux méthodes d’apprentissage :

LA FORMATION DITE TRADITIONNELLE :

Elle commence par des sauts en ouverture en automatique à une hauteur de 1200 mètres, suivis de «poignées témoin». Ensuite s’enchaine des sauts «petit commandé» à une hauteur comprise entre 2000 et 1500 mètres.

L’élève est autorisé à sauter de plus en plus haut jusqu'à 4000 m en exécutant un programme de sauts.

Différentes sorties d’avion, loop avant, loop arrière, tonneaux et rotation .

LA FORMATION P.A.C (PROGRESSION ACCOMPAGNÉE EN CHUTE)

L’élève saute dès son premier saut en chute libre à 4000 m accompagné par deux moniteurs P.A.C pour corriger sa position si nécessaire et assurer sa sécurité.

Les cinq sauts suivants sont accompagnés par un seul moniteur ou l’élève alterne différentes sorties d’avion et exercices (sortie dos, boule arrière, boule avant ou assise).

Lors de sa chute libre, l’élève doit faire des passages dos avec des retours de position stable, des loops avant, arrière, tonneau, dérive et rotation.

Une fois le saut réalisé ce n'est pas terminé, il faut maintenant retourner se poser au bon endroit, pour cela l'élève doit piloter son parachute et suivre un circuit déterminé à l'avance lors du briefing.


L’objectif étant d’arriver à sauter seul au 7ème saut.

Enseignement du parachutisme par la Progression Accompagnée en Chute (PAC)

LES DIFFÉRENTS BREVETS FÉDÉRAUX :

Brevet A
Aptitude à maîtriser la chute libre à plat et à évuoluer sans assistance sous voile.

Apprentissage du pliage. Pour l’obtention, il faut totaliser un nombre minimum de 15 sauts en chute libre.

Brevet B
Pour l’obtention du Brevet B, il faut totaliser un minimum de 30 sauts en chute libre ; il faut maitriser un enchaînement de figures sur les trois axes : (roulis, tangage et lacet) et réaliser des navigations en sécurité avec un posé dans un rayon de 50 mètres et satisfaire à un examen écrit (QCM) portant sur les bases du largage, de l’aérologie.

Le brevet B donne ensuite accès à 4 qualifications correspondant aux principales disciplines. 
- B1 : Précision d’atterrissage et voltige
- B2 : Vol relatif (obligatoire pour les sauts de groupe)
- B3 : Voile contact
- B4 : Free fly 

Brevet C
Aptitude aux sauts de démonstration, aux sauts spéciaux (montgolfière, ULM) et de manifestation aérienne.

L’obtention du brevet C nécessite:
- D’avoir effectué 200 sauts
- La réussite d’un examen théorique (QCM) portant sur le largage, la météorologie, l’aérologie, et la sécurité à bord d’un avion
- La réussite d’un examen pratique de largage
- La réussite d’un saut de précision d’atterrissage